L’aimer

Un amour si fort que ça me bouleverse.
Je me perds dans cette douceur tout aussi corsée que cest de l’aimer.
Dans cette lumière qu’elle m’apporte même dans les jours que je suis perdu où je ne devrais être.
Même si la vie viendrait à nous séparer, je l’aime de tout mon être, mon âme et ma chair.
Ce qui ne changera jamais.

Ce contenu a été publié dans Amour. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *