On ce réveil

Ont ce réveil un matin, on est perdu dans la noirceur, dans le tourbillon de nos pensées.
Puis on ce réveil un autre matin, on va mieux et on espère que ce ne sois éphémère.
La clé est la résilience car la puissance de notre cerveau est bien réelle.

Ce contenu a été publié dans ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *